La pensée précède la forme.

Ou comment l’esprit influence le corps

Ce que nous pensons à tendance à se manifester physiquement.

Penser à un million d’euros ne les fera pas apparaître! Mais penser à une belle et agréable expérience aura tendance à vous faire vous sentir bien dans votre corps; pensez à une expérience négative, et vous vous sentirez plus ou moins mal (cela dépendra de l’interprétation de chacun). L’objectif ici est d’expliquer que nous pouvons contrôler notre pensée et cela a un impact direct sur notre santé et nos émotions.

Vous avez sûrement fait l’expérience de parler de poux, et si vous en avez déjà eu alors votre crâne vous démange, hors vous n’avez aucun poux. Une pensée (les poux) a généré une forme (la démangeaison). Le principe est le même si vous pensez à l’acidité du citron, à un gâteau que vous adorez: vous salivez (la forme).

C’est le même principe que nous pouvons utiliser pour l’hypno-analgésie et l’hypno-anesthésie, l’hypnose en complément de la médecine.

La pensée précède la forme, cette phrase est ancrée en moi comme une petite alarme automatique qui me rappelle que nous sommes capables de contrôler notre esprit et d’obtenir des modifications physiologiques mesurables. Que ce soit pour être calme, faciliter son sommeil, gérer ou évacuer une douleur ou atteindre un objectif, le point commun, c’est notre pensée.
Toute pensée génère une image, un ressenti ou une narration interne, cela influence notre subconscient et donc notre système nerveux autonome, ce qui mène à un résultat (positif ou négatif) selon le type de pensée.

La pensée ça s’entraîne
En vous entraînant à orienter votre pensée, vous pouvez faire l’expérience d’atteindre l’état et le ressenti de votre souhait, diminuer la douleur ou ne plus en avoir, faire des micro siestes efficaces, générer des ressources de motivations et plus encore.

Prenons l’exemple du sommeil

Dormir, plus on le veut et moins on y arrive, c’est le paradoxe. Si vous vous dites, il faut que je dorme, je ne dois pas me réveiller, alors il est fort probable que vous ne vous endormirez pas ou vous réveillerez une ou plusieurs fois au milieu de la nuit. C’est ce qu’on appelle la “loi de l’effet inverse”, car entre la volonté et l’imagination c’est toujours l’imagination qui gagne.
En quoi cela est-il important? L’imagination est plus forte que la volonté. Pour bien dormir il est préférable d’imaginer le résultat souhaité atteint, plutôt que ce que vous ne voulez pas . Cela peut par exemple être: je m’assoupis paisiblement, je m’endors profondément et je me réveille reposé.

Il existe de nombreuses métaphores et méthodes pour entraîner votre esprit.

Pour découvrir comment utiliser votre esprit et accéder à vos ressources pour résoudre des problèmes et vivre mieux contactez-moi

En vous souhaitant le meilleur.

Eric Beaudonnat

A propos de l’auteur: Eric Beaudonnat est hypnothérapeute, spécialiste de l’hypnose en complément de la médecine et de la préparation mentale. Formé à l’Hypnotherapy Academy of America, Eric Beaudonnat transmet et s’engage pour que les personnes découvrent leur vraie nature et leurs potentiels illimités pour créer des solutions de vie positives, et atteignent leurs objectifs.